Les mots sont la soupape de la pensée.
Le syndrome du caméléon, c'est devenir un peu l'un, un peu l'autre, avec aisance. Mais à être tout le monde, on n'est plus personne, et surtout pas soi.
Quand la solution existe mais qu'on ne la voit pas
Parfois, face à une difficulté, la question qui se pose n'est pas de savoir si une solution existe, mais si on serait prêt à l'accepter une solution qui existe. Cette question se pose plus souvent qu'on ne le croit. En fait, elle est aussi fréquente que ces problèmes qui durent. Ces problèmes qui durent tellement que l'on peut se demander si la personne qui en souffre ne serait pas devenue son propre bourreau, en faisant justement en…
Par David Benkoel, le 03/01/2016, catégorie Article
La difficulté ne vient pas du problème mais du rapport que l'on entretient avec le problème.
Peut-on espérer le bonheur quand on a souffert très longtemps ?
Peut-on espérer le bonheur quand on a souffert très longtemps ? Cher Frédéric, Si je comprends bien le sens de votre question, elle fait implicitement référence à ce genre d'expressions : « Cette personne a été trop marquée, elle ne pourra jamais s'en sortir ». D'emblée, je voudrais rappeler qu'aucun homme n'a la faculté de savo…
Par David Benkoel, le 26/12/2015, catégorie Question
Certains parlent aux autres tout en se parlant à eux-mêmes : c'est la recherche du profit personnel.
Comment puis-je donner envie aux autres d'apprécier ma présence ?
Comment puis-je donner envie aux autres d'apprécier ma présence ? Chère madame, Bien que je l'ai volontairement écourtée dans le titre de ce message, vous posez votre question pour vous-même et pour votre enfant, puisque vous écrivez : "malheureusement mon ressenti a déteint sur ma fille". Parlons donc de votre fille. Il est évident que le modèle parental…
Par David Benkoel, le 16/12/2015, catégorie Question