93 résultats pour la catégorie article

Si les contes pour enfants séduisent jusqu'aux adultes, c'est peut-être parce que la distance entre le désir et sa réalisation y est ténue. Dans les contes pour enfant il suffit de rêver sa réalité pour, déjà, vivre son rêve. Il existe ainsi des mondes de facilité, d'immédiateté où il fait bon se réfugier, à défaut d'y vivre. Car non, comme le regretteron…
Le peuple juif, dans le rôle de bouc émissaire que les nations ont cru commode de lui conférer, est bien souvent, malgré lui, le révélateur de principes que celles-ci projettent sur lui, du fait qu'elles ne parviennent pas à les assumer. On a ainsi voulu faire croire que l'ambition du Juif, qu'un rictus rendait plus menaçant et détestable encore, se réduisait à conquérir le mo…
Lors du dernier article, nous expliquions que le transfert, loin d'être un mot barbare réservé à la psychanalyse, d'une part s'avère assez facilement explicable, et d'autre part s'immisce dans maintes situations. L'une d'entre elles, mentionnions-nous encore, est la névrose d'échec. C'est à cette manifestation que nous consacrerons notre article. Tout d'abord et com…
Bien qu'apparemment convenable, la question est très mal posée. En fait, ce n'en est même pas une, puisqu'elle appartient à ces questions purement rhétoriques qui ont déjà valeur de réponses. Ainsi donc, la voiture rendrait agressif ? Nous croyons que non. Nous croyons grotesque qu'une personne habituellement posée, parce qu'elle s'installerait derrière un volant, se mettrait soudain à invectiver d'autres autom…
Il est des gens à l'odeur dérangeante mais qui sentent bon ; il est des gens à l'odeur charmante mais qui empestent. Un paradoxe ? Non, pour peu que l'on considère deux catégories d'odeurs. S'il y a l'odeur que le corps dégage, l'odeur du parfum préalablement déposé, il en existe une autre, tout aussi perceptible, bien que le nez ne puisse l'appréhender. C'est l'odeur que dégage l'essence d…
Combien de fois ces mots auront-ils été entendus : « Il (elle) m'a trop déçu(e) » ! Gageons qu'ils le seront encore. Car sans vouloir afficher un pessimisme excessif, la déception fait partie de la vie. Sans aborder la déception face aux événements, nous nous restreignons à la déception face aux autres. Y compris les proches... Même un enfant élevé, protég&ea…
« Nous vivons dans un monde ultra-connecté ». Derrière ce constat, déjà galvaudé alors que le monde connecté vient à peine de naître, se cache une directive silencieuse. Une directive silencieuse qui pèse sur chaque individu, quoi qu'il en dise. Nous pourrions tout aussi bien la qualifier de dictature. Oui, le terme est fort. Mais il est juste. Il désigne l'invitation pressante à utiliser tous …