Le Blog TorahCoach

Bonjour Sim'ha, Vous faites sans doute allusion à ce que certains ont nommé « l'enfant-pansement ». Un enfant qui serait la panacée pour un couple alors au bord de la séparation. Le pansement fait-il disparaître la plaie de manière essentielle, ou se contente-t-il de la masquer ? Toute la question est là. Si la théorie de l'enfant-pansement séduit, c'est qu'un couple sans harmonie souffre. Il sou…
Publié le 19/07/2016
460
Un matin comme les autres dans le métro parisien. Station après station, des passagers encore assis se lèvent pour en accueillir d’autres. Bientôt, le wagon est tellement bondé que dans l’espace face aux portes, tous les voyageurs sont debout. Je me trouve à cet endroit. Au même endroit, un voyageur est resté assis. Il regarde fixement par la fenêtre. Le métro n’est pourtant pas un métro a&eacut…
Pourquoi la solitude est-elle associée à la mélancolie, à l'échec, parfois même à la déchéance ? Pourquoi la solitude, comme toute phobie (même si celle-ci ne dit pas son nom), déclenche-t-elle des comportements étranges, par exemple dans la recherche du contact pour le contact, comme l'article
Publié le 29/06/2016
275
Ceux qui ont fréquenté un psychologue ont sans doute déjà entendu parler de neutralité bienveillante. Posture obligée pour le praticien, elle est revendiquée comme étant l'une des conditions nécessaires à l'efficacité du dialogue thérapeutique. Telle est en tout cas l'opinion généralement acceptée. Selon cette opinion, la neutralité bienveillante n'est d'ailleurs pa…
Publié le 26/06/2016
185

Qu'appelle-t-on trouver une solution à un problème ? Parvenir à dialoguer avec celui-ci.

Publié le 19/06/2016
463
Dans le Midrach Qohelet, Hachem déclare à l’homme : « Tout ce que J’ai créé, Je l’ai créé à ton intention. Applique ta conscience à ne pas détruire et à ne pas ravager Mon monde ». À entendre ces paroles, la vie semblerait presque simple. Un peu comme un choul'han 'orekh, une table dressée, comme on …
Publié le 09/06/2016
161
Chère Sylvie, Si je comprends bien, votre questionnement résulte de la contradiction entre deux nécessités absolues : la bonté et la protection contre les agressions extérieures. Plus qu'une nécessité, plus qu'une mitsva (un commandement) de la Torah, la bonté est le principe fondateur par excellence, puisque le monde est construit [par la] bonté (Tehilim 83,9). En d'autre…
Publié le 17/05/2016
209