Un jour, ils paieront ce qu’ils m’ont fait ! (Partie 2 sur 3)
  Audio
  02 min 45
  285
Dans la première partie de cette capsule, nous disions combien la notion de hasard est commode. En effet, une personne qui me fait du mal par hasard n’aura le droit qu’à mon mépris ou à mon inimitié. Aussi longtemps qu’il le faudra, toute mon existence peut-être, je la détesterai, l’affaiblirai, la salirai. Ma vie ne sera qu’une rancune terrible et incessante. Attendez un instant... mais ce n’est pas une vie, ça ! Fort heureusement, d’un autre côté nous démontrions qu’il est vain, car illogique…

L'auteur

Analyste, je partage mon intérêt pour la construction de soi à travers ce blog. J'aide par ailleurs des personnes en souffrance à se reconstruire. Au fait, vous avez aimé cette publication ? Je vous laisse découvrir mon livre !

Partager